Monographs Details: Nolana tarapacana (Phil.) Johnston subsp. tarapacana
Authority: Mesa, Aldo. 1981. Nolanaceae. Fl. Neotrop. Monogr. 26: 1-197. (Published by NYBG Press)
Family:Solanaceae
Synonyms:Dolia tarapacana Phil., Dolia foliosa Phil., Bargemontia foliosa I.M.Johnst., Nolana foliosa (Phil.) I.M.Johnst., Nolana tarapacana I.M.Johnst.
Description:Species Description - Racine subérifiée. Pubescence à poils tecteurs rares, pluricellulaires, unisériés, simples, obtus, à cellule basale, large, presque cylindrique et à poils glanduleux, unisériés, très courts, à pied unicellulaire et à tête plurioellulaixe. Feuilles lineaires à loriforraes, longues de 7-18 mm. Calice tubuleux à poculiforme, accrescent, profondément 5-partite à lobes inégaux, étroitement lancéolés-acuminés, ou subulés. Corolle violacée. Style atteignant les étamines supérieures ou les dépassant. Fruit à 2-4 nucules, inégales, polygonales ou ovoïdes.

Discussion:Oette sous-espèce est end&nique de la region nannée, "Pampa del Tamarugal" (19º- 25° S), d§crite par Tricart (1966, 1969) corame une depression endo-r§ique situ6e entre 1.100 et 1.200 m d'altitude ; un "chott" (1) & nappes d'eau profondes qui deviennent arb£siennes, semblable aux chott-types de l'Afrique du Nord. Dans cette région la pluviosité est extraordinairement faible, presque nulle et le sol est salé avec des sels dissous concentrés qui précipitent par suite de la forte sécheresse et de l'evaporation intense, donnant des croûtes polygonales. On peut donc oonclure que N. tarapacana ssp. tarapaoana a une tendance à l'halophilie.

D'après Tricart (1966) la bordure andine de la "Pampa del Tamarugal", audessus d'Iquique, a un climat sensibleraent différent, Sur les Altos de Pica, sonnet du raonoclijnal dont le revers plonge sous la Pampa, et où de notibreuses "quebradas" prennent naissance, vers 3500-4.000 m d'altitude, il pleut tous les ans. Ce sont tantôt de petites chutes de neige, vite réduites par sublimation, tantôt des averses orageuses, souvent brutales,qui provoquent un écouleament brutal et abondant. On évalue les moyennes annuelles à environ 150 mm. Cette sous-espèoe vit aussi à Altos de Pica.

Chez les plantes habitant à l'intérieur de Huara, jusqu'à 2.600 m d'altitude, les branches s' amenuisent avec 1'altitude et deviennent plus nombreuses et denses à feuilles plus petites (longues de 14 mm). Ces individus ont été nommés par Johnston (1936), Nolana foliosa (Phil.) Johnst.

Note . Le nombre des nucules est très réduit ; souvent on n'en observe qu'une.
Distribution:Chile South America| Tarapaca Chile South America|