Monographs Details: Nolana humifusa subsp. humifusa var. humifusa
Authority: Mesa, Aldo. 1981. Nolanaceae. Fl. Neotrop. Monogr. 26: 1-197. (Published by NYBG Press)
Family:Solanaceae
Synonyms:Atropa humifusa Gouan, Nolana prostrata L.f., Zwingera humifusa (Gouan) Hofer, Teganium procumbens Schmidel, Atropa gymnosperma Schmid, Nolana coronata Ruiz & Pav., Nolana polymorpha Gaudich., Nolana parvifolia Phil., Nolana urubambae Vargas
Description:Subspecies Description - Herbe annuelle ou pérenne, rarement sous-arbrisseau, décombant ou couché, glutineux, pubérulent. Racine pivotante, ligneuse, subérifiée. Pubescence à poils tecteurs, rares, unisériés, courts, simples. Feuilles de la rosette basale elliptiques à étroitement elliptiques (L/1 = 2.5/1) à pétiole long de 7-9 mm et celles des branches florales étroitement elliptiques (L/1 = 4,4/1) a petiole long de 5 mm, rarement oblancéolées (L/1 = 5/1 ou 3/1). pédicelle long de 4-7 mm, trigone. Calice devenant bilabié ou biaristé, campanulé, 4-partite à 4 lobes lancéolés-acuminés et le médiane, ovéacuminé et plus grand (résultant peut-être de la concrescence de deux lobes). Corolle infundibuliforme longue de 12-17 mm, glutineuse, pileuse, lilas à gorge blanche et stries violacées à pourprées. Etamines à peine inégales, longues de 4 et 5 mm, filets élargis vers la base pubesoents, anthères bleu foncé. Style trigone dépassant à peine ou longuement les étamines supérieures. Ovaire 4-5 lobe. Stigmate capité. Fruit à 5 nucules grandes, unisériées, longues de 5 mm. P/E 4 1. Formes subcirculaires (P = 38 µm ; E = 34 µm) et "ovales" (P = 40 µm, E = 33-34 µm), présentant aussi certaines formes stériles (Pl. XVI, 14). L'épaisseur de 1'exine est de 2 µm, égale sur tout le pourtour du grain. La nexine est presque lisse avec de petites dépressions. Les columelles sont très courtes et rapprochées et le tectum plus ou moins couplet est très épais et formé de stries et rugules finement nervées, passant à un tectum partiel, réticulé. La morphologie du pollen se rapproche du genre Anthotroche (Solanacées).

Discussion:Chorologie et Ecologie. Nolana humifusa était sans doute une espèce à très large distribution géographique et grande amplitude écologique. Actuellenient, on reconnaît deux sous-espèces, humifusa et spathulata. A la limite de leurs aires de répartition, ces deux sous-espèces se superposent et présentent des formes de transition, qui sont probablement le résultat d'une hybridation introgressive. Aussi, dans les Départements d'Ica et sur tout d'Arequipa, j'ai observé quelques populations qui présentent des lobes calicinaux rappelant ceux de la sous-espèoe humifusa et une pubescence semblable à la sous-espèce spathulata, mais ses feuilles oblancéolées à linéaires-oblongues, sessiles et le calice notableraent plié les distinguent. Je crois utile de conserver le nom plicata au rang de variété.

N. humifusa ssp. humifusa vit sur les collines ("lomas") sableuses et pierreuses, sur tout, au centre du Pérou, entre 100 et 600 m df altitude (zones des brumes). Occasionne 1 lenient, elle habite dans le désert intérieur (région désertique à galets) par exemple, au Dép. Ancash, "río Fortaleza" (leg. Rauh et Hirsch P 1957), à 2.000 m d'altitude, associée a des Cactacées columnaires et au Dép. Cuzco, Urubamba, "laderas de Jahuarmarqui", à 2.860 m d'altitude (leg. Vargas 7864).

Cette sous-espèce, comme N. crassulifolia ssp. revoluta signalent la limite septentrionale Continentale de la famille dans la Province de Trujillo, 7°59’ Lat S. D'après, Fukushima (1969) dans cette Province, "Cerro Campana" elle est très abondante lorsque les conditions climatiques sont favorables, associée à Calandrinia Ruizi (Portulaoaoées), Begonia octopetala (Begoniaoées)J Tropaeolum majus, T. peltophorum (Tropaeolaoées), Salvia oppositifolia (Lamiacées), Solanum sp. (Solanaoées) et Philoglossa peruviana.

Les individus habitant à l'Ile San Lorenzo, 12° 06' Lat S, SW de Callao, nommés par Gaudichaud (1851) N. polymorpha présentent les tiges notablement noueuses et un polymorphisms foliaire, un élargissement graduel des limbes foliaires (feuilles linéaires spatulées a à étroitement elliptiques) .

Note . Depuis 1755 cette sous-espèoe est cultivée dans les Jardins Botaniques d'Europe (Paris, Montpellier, Kew, Madrid, Valencia, Vienne) ; récenment(1971) à Madrid et a Kew.

L'épithète rappelle le port couché de la plante.
Distribution:Peru South America| La Libertad Peru South America| Ancash Peru South America| Lima Peru South America| Cusco Peru South America| Arequipa Peru South America|