Monographs Details: Nolana rostrata var. carnosa Mesa
Authority: Mesa, Aldo. 1981. Nolanaceae. Fl. Neotrop. Monogr. 26: 1-197. (Published by NYBG Press)
Family:Solanaceae
Synonyms:Alona carnosa Lindl., Alona vernicosa Phil., Alona sedifolia Phil., Osteocarpus lepidophyllus Phil., Nolana leptophylla (Miers) I.M.Johnst., Nolana carnosa Miers ex Dunal, Nolana lepidophylla I.M.Johnst.
Description:Variety Description - Sous-arbrisseau décoribant, haut de 15 à 25 an. Racine principale pivotante, verticale, à partie supérieure contractile ; racines secondaires latérales horizontales et superficielles. La racine principale et les racines secondaires sont ligneuses, fibreuses, à surface parcourue des stries de suber. Des racines adventives prennent naissance a proximité de noeuds des tiges rampantes. Tiges ligneuses fortement suberifiées, Les rameaux d'innovation sont faibles et éphèmères ; ils persistent à l'état sec sur la plante et donnent des rameaux floraux ascendants, vigoureux. Pubescence visqueuse à poils glanduleux, petits, enfoncés dans l'épiderme ; les poils tecteurs sont rares. Feuilles deltoîdes, longues de 2-3 an, succulentes. Pédicelle long de 7 ran, courbé, réfléchi au monent de la fructification. Calice glutineux long de 10 ran. Corolle longue de ± 25 mm à tube court (6 mm) . Etamines, 3 longues de 5 inn et 2 longues de 8 ran. Style atteignant à peine les étamines inférieures (long de 6 mm) ou atteignant les supérieures. Fruit a 5, fréquemnent 8 nucules. Les autres caractères sont ceux de la var. rostrata.

Discussion:Parmi les nombreuses adaptations morphologiques et anatoniques dans les populations du sud de Caldera (Calderilla et Bahía Inglesa), j'ai observé les suivantes : 1. Système de ramification racinaire à extensions latérale et verticale, qui est selon Killian et Lemée (1956) le plus répandu et le mieux adapté aux conditions arides. 2. Racine principale contractile à sa partie supérieure plus grosse ; cette contraction radiculaire permet 1'enfouissement de la tige dans le sol. 3. Subérification des racines et des tiges. 4. Feuilles éricoídes avec cuticule épaisse, recouverte d'une oouche de cire et pourvue de "stries cuticulaires". La réduction de la surface transpirante est obtenue par la diminution de la taille des feuilles.

Phenology: La floraison conrnence en septembre et se continue jusqu'en février.

Distribution and Ecology: Chorologie et Eoologie. Nolana rostrata var. carnosa est adapté aux conditions du milieu sableux. Elie pousse, de préférence, sur les plages et hautes dunes, très caractéristiques, de la région de Caldera. Elie constitue des monticules et sa croissance est stimulée par 1'accumulation du sable. Dans ce milieu, ce taxon aurait le même rôle physionomique et écologique que ce lui de Ambrosia chamissonis (Less.) Greene (Asteraceae) sur les plages et dunes au S de La Serena (29° 54' S). Dans la Prov, de Tarapacé, cette variété n'est connue que par une récolte faite à Chiapa par C. Rahmer en 1885. Il s'agit du type de Alona sedifolia Phil. Chiapa se situe à une altitude de 3 115 m , dans la partie inférieure de la vallée de Chismisa, à 1'intérieur de Huara. Tricart (1969) décrit dans la même Province, à la Pampa del Tamarugal, région de Pica et Salar de Huasco, des formations de dunes qui sont issues d'actions éoliennes violentes qui déplacent les sables jusqu'à 4 000 m d'altitude. Il dit que les dunes apparaissent où les sables trouvent des obstacles. D'après les observations de Tricart, on peut supposer que dans la localité de Chiapa existe aussi un milieu sableux, à peu près semblable à celui de la région de Caldera qui permet la présence de N. rostrata var. carnosa. De plus, dans cette région pousse aussi Nolana rostrata var. rostrata, distribué cepandant dans les localités avec des habitats différents.

Distribution:Chile South America| Tarapaca Chile South America| Atacama Chile South America|